25 ans après une guerre nucléaire, un pensionnat ouvre ses portes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Can't you just let me alone? (Nori/Nobu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Can't you just let me alone? (Nori/Nobu)   Jeu 16 Mai - 4:02





Can't you leave me alone?



J'essuyai la goutte de sueur qui me coula sur le front. Pour une fois, j'étais heureux de remarquer que ce n'étais pas du sang. Je ne me laissai pas déconcentrer, fixant mon regard uniquement sur la forme noir devant moi. Les deux mains bien tendus, j'essayais de les bouger doucement, forçant la forme à se plier, se tordre sous ma volonté. Tranquillement, la forme qu'on n'aurait pu définir il y a encore quelques minutes, prit peu à peu l'apparence d'une épée qui se dressa devant moi. De consistance solide, je ne l’avais toutefois pas affutée. Comme les ombres alentours n'étaient pas très épaisse et que juste leur donner la forme voulu était assez difficile, je n'allais pas jouer les téméraires en affutant en plus des ombres que j'avais de la difficulté à contrôler.

Puis, avec un soupir, je relâchai mon contrôle et les ombres reprirent leur apparence d'origine. Je m'accroupis, épuisé, et tapoter un peu du doigt l'ombre que je manipulais il y a un instant. On ne voyait qu'une forme plus noir sur le seul, reflet flou de la forme d'un bureau, marquant l'endroit où le soleil ne pouvait se rendre. Seulement ça. Je peux plier à ma volonté des reflets de vérité. À quoi est-ce que c'est censé me servir...

Mon estomac gronda soudainement. Je jetai un oeil à ma montre... midi était passé depuis pas mal de temps déjà. Je devrais aller chercher quelque chose à la cafétéria avant qu'il ne reste plus rien. Je me relevai donc, trop vite, et me retrouvai de nouveau sur le sol. Frustré par moi-même, je me relevai rageusement, essuyer à moitié la poussière qui s'était retrouvé sur ma robe et marcher d'un pas rapide, quoique un peu tremblant, pour sortir de la salle de travaux pratiques.

Il ne restait plus beaucoup de monde à la cafétéria, ce qui était plutôt normal en ce début d'après-midi. Les quelques rares personnes qui restaient parlaient entre eux devant leurs assiettes vides. Je ne leur accordai même pas un regard, même si je sais que certains se retournèrent pour me regarder entrer. Je n'allais pas me mélanger avec eux, c'est gens de basses naissances, la plupart sans famille, sans nom... J'allais bientôt quitter cet endroit de toute façon. Mon père reviendra me chercher, oui.

Mon cabaret plein de victuailles, je m'assis à la première table vide et entamé mon repas. Je faillit tout recracher aussitôt. Mais c'est quoi cet horreur! C'est infecte! Et on veut me forcer à manger ça? Je vais m'ennuyer des cuisiniers de ma famille...





Revenir en haut Aller en bas
Nori & Nobu Saito
Garçons. ♂~
Garçons. ♂~


Messages : 15
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Can't you just let me alone? (Nori/Nobu)   Mar 4 Juin - 4:53


Je vais lui mettre une laisse ... -_- Yûhi
.



Aujourd'hui,il faut encore se lever. C'est désespérant...
Moi qui avais envi de faire la grasse matinée c'est horrible d'entendre l'alarme de Nori sonner. Quelle horreur ! Je déteste cette musique et je suis sûr qu'il l'a met exprès pour me taper sur les nerfs. Passons. Après, m'être tiré du lit avec peine, je tira mon corps jusqu'à mes affaires, j'étais obligé de m'habiller, sinon je serais bien nudiste ou exhibitionniste. Je jeta un regard sur Nori qui avait encore le visage plongé dans son oreillé. Bien trop dure de résister à la tentation de lui faire un coup foireux. J'inspirai un coup avant de prendre de l'élan et de lui sauter dessus en hurlant à gorge déployée « BOULETTTTTTTE !! »

Je venais de passer une meilleur nuit que l'autre jour, les cauchemars se faisait plus habituelle en ce moment se qui n'est pas pour me plaire... La température dans la chambre était parfait pille de quoi dormir sereinement, c'est ce que je croyais … Je sentis soudainement le poids de Nobu s'écraser sur ma tête. Mon nez s'écrasa et se retroussa sur le tissus de la taie d'oreiller. Mon visage entier était engloutis dans le moelleux du coussin. Les bras écartés, je tentais tant bien que mal de les agiter pour dégager ce poids avant que je ne finisse étouffé. Une fois que Nobu poussa ses grosse fesses de ma tête, je sentis une odeur bizarre … Un pet … Forcément il ne pouvait pas me laisser tranquille il fallait que j'en prenne plein la gueule et pour ce coup là plein le nez

« Ma parole tu as le cul pourrit ! »


« Odeur de moi , Le nouveau parfum by Nobu Saito ! Hé hé pas mal tu as vu ? »

C'était trop facile! Je riais intérieurement de ma bêtise. J'étais toujours le plus doué pour sortir des conneries plus grosse que moi. Nori le sait bien, que je suis Invivable au quotidien et pourtant il tient encore le coup ce petit bonhomme. Je prévoyais une matinée sans vague pour une fois vu que je comptais ne pas me rendre en cours ou je ne sais où. Je n'avais qu'une seule envi c'est d'être entrain de cramer au soleil. Bien sûr je savais que Nori n'allait pas se laisser faire mais je suis celui qui a le plus fort caractère alors il doit se soumettre à moi.

« Que c'est agréable le soleil! »


«  parle pour toi ! Moi je vais finir rouge comme une tomate à cause de toi et tes idées complètements débiles ... »

Je lui en voulait réellement de son comportement. A peine la porte de la chambre passée il me prenait la tête pour des choses complètements débiles... Il a si peu de maturité , je soupira à ses pensées. Mon regard se perdit dans les nuages rares et d'une pureté que je trouvais à couper le souffle. Les mélodies de mon enfances me traversais l'esprit me faisait sourire . Je me leva .

«  Aller vient c'est de remplir ton estomac d'ogre »

« J'arrive! »

Je me leva d'une traite à l'idée de manger même si la bouffe n'est pas de bonne qualité. Entré dans le réfectoire pou je ne sais pas comment il appelle cet endroit je vis un petit être fragile. Rien de mieux que d'embêter les plus faible. Mon plateau en main je passa devant lui n prit en main mon assiette pleine de nourriture qui ressemble à de la pourriture et lui posa sur le sommet de sa tête . Eclatant de rire , d'un rire machiavélique qui me ressemble tout à fait je regardais la sauce s'étaler sur ses cheveux.

«  tient microbe bon app' »


« Nobu ! »

Je courus vers la pauvre victime de Nobu. Il ne pouvait vraiment pas s'empêcher de faire du mal au gens je retira l'assiette de ses cheveux en essayant d'éponger avec les serviette en papier qu'il distribue à l'entrée. J'étais gêné à la place de Nobu qui n'a vraiment aucun regret .

«  Excuse-le … Il est pas très contrôlable... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Can't you just let me alone? (Nori/Nobu)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Illustrations
» Nori, Gloin & Dwalin en armure [Nains]
» Nori ϟ change the tune why don't you?
» Aksana nori buti čempionas
» Tout est bruit pour qui a peur. Nobu&Trent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chua Académy :: ≈Hors RP≈ :: ≈Archives≈-
Sauter vers: