25 ans après une guerre nucléaire, un pensionnat ouvre ses portes.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')   Dim 12 Mai - 6:52

Auden Mi-Hi
Mi-Hi - 18 ans - - étudiante


Nom :: Auden
Surnom :: Il faudra lui en trouver.
Date de Naissance :: 02.07.2027
Nationalité :: Anglaise, d'origine sud-coréenne.
Race :: Loup Garou
Orientation Sexuelle :: Hétérosexuelle, bien qu'elle n'ait rien contre quelques expériences
Club :: Musique

Caractère


Mi-Hi aux yeux rêveurs, qui promène ses pensées entre Nulle Part et Très Loin. Qui oserait percer le mystère ? Toujours perdue dans ses pensées tortueuses, elle semble bien souvent être partout sauf à l'endroit où on la voit. Elle aime dire des phrases vides de sens, une poésie enfantine, une prose tissée d'étoiles. Mi-Hi n'est ni gentille ni méchante. À mille lieux de ces considérations manichéennes, elle préfère être, tout simplement. Tout n'est que franchise et spontanéité : ses compliments ne sont pas des cadeaux, ses critiques ne veulent blesser personne. Est-ce que les gens comprennent ? Elle ne prend pas le temps de se poser la question, Mi-Hi.

Son esprit vogue dans des eaux troubles, mais entre deux rêveries se dévoile cette jeune fille pleine de vie, qui cherche toujours à s'occuper. Si vous arrivez à comprendre son état d'esprit qui n'est que franchise, vous comprendrez qu'elle est en réalité très sociable, et si vous prenez le temps d'écouter les phrases nébuleuses qu'elle dit à tout va, vous vous rendrez sans doute compte qu'on peut avoir une vraie conversation avec elle, à l'occasion.

Mi-Hi, c'est aussi l'art d'être originale sans se revendiquer comme telle. Elle a ce style unique, ces goûts éclectiques et très vastes qui s'étendent de l'entropie des trous noirs à la poésie du dix-neufième siècle, en passant par la beauté des ailes de papillon, après un détour vers la cuisine indienne... Mi-Hi, elle est capable de s'intéresser à de petits riens comme à de grandes choses, et se montrer très cultivée dans des sujets divers et variée tout comme se révéler incapable de diviser un nombre par deux. C'est ce subtil mélange d'intelligence et de sottise, ces mots naïfs pour cette curiosité acérée.

C'est aussi une joueuse, portée sur les défis. Elle relèverait n'importe lequel, pour peu de pouvoir sentir son coeur s'affoler un instant à l'instant où elle raflerait la victoire. Très mauvaise perdante, attendez-vous à la voir bouder si jamais vous avez l'audace de lui voler son heure de gloire. Regards mécontents et moue à l'appui, elle ne vous lâchera pas un mot avant le prochain défi. Elle aime aussi les jeux enfantins qui ne plaisent plus à personne, ainsi ne vous étonnez pas de vous voir proposer un cache-cache ou une partie de ni oui ni non, qui est sans conteste son jeu préféré.

Mais si Mi-Hi ni oui ni non a une passion, c'est bien le violon. Disons la musique en général, car la demoiselle est très mélomane : tous styles confondues, elle aime danser au rythme de ce qui lui traverse les oreilles. Mi-Hi danse bien, elle a le rythme dans la peau. Mais c'est avant tout une violoniste. Depuis son plus jeune âge, elle fait courir l'archet sur les cordes tendues de son instrument, lui arrachant tristes plaintes, joyeuses odes et autres concertos. Son violon et elle, c'est le couple fatal. Il n'y a qu'avec son petit bijou entre les mains qu'elle se montre aussi sincère, tirant des notes cristallines qu'on dirait issues de son propre coeur, tant elle y met de passion.

Voici donc Mi-Hi Auden. Mademoiselle Paradoxe et sa cour d'Idées Saugrenues, pour vous servir.


Description Physique


Tournez les têtes, valsez les coeurs. C'est qu'elle est mignonne. Toujours bien droite, un maintien de princesse audacieuse. Des gestes souples et gracieux, quelque chose de très digne mêlé à l'espièglerie de petite fille qui se lit constamment sur son visage. Mi-Hi et son corps aérien rappellent les balades enflammées qu'elle tire de son violon. Aussi libre et volatile que des notes sans suite.

Peau opaline et regard bleu, on a du mal à discerner ses origines coréennes. Pourtant, elles se retrouvent, dans son corps fin aux formes discrètes, dans ses yeux très légèrement bridés. Ses cheveux aussi, jadis parfumés d'Asie : longues et délicates mèches d'encre de chine ; ils sont à présent teints en bleu. Bleus comme ses yeux, comme le ciel, comme la mer sous le soleil, ils coulent jusque dans le creux de ses reins. Elle n'a de cesse de les faire pousser, toujours plus longs et miroitants, alors que chaque mois elle décolore à nouveau les racines, maltraitant sa chevelure pour lui donner cette teinte toute particulière.

Mi-Hi a le visage très fin, comme cisaillé dans le marbre par un sculpteur en quête de perfection. Elle trouve toujours un prétexte pour sourire, créant deux petites fossettes sur le bord de ses lèvres, faisant rire ses yeux. Mi-Hi est belle, mais elle ne le sait pas vraiment. Non pas qu'elle se trouve laide, ni même passable. Mi-Hi ne se pose jamais la question, c'est tout. De toute manière, même si elle avait pu se trouver jolie, elle n'aurait eu d'oeil que pour ce qui gâche tout.

Ce qui gâche tout, c'est sa nature profonde, la Bête qui sommeille, tapie au plus profond de son être, attendant le zénith de l'astre nacré pour s'éveiller. Pourtant, elle est présente, même en dehors des périodes de pleine lune. Un éclat sauvage qui parfois traverse les yeux de la jeune fille, des dents légèrement pointues. Et son corps, toujours chaud, comme parcouru d'une fièvre perpétuelle. Tout ceci est l'oeuvre de la Bête qui se terre, diffusant ses instincts sanglants dans le corps de Mi-Hi.



Histoire


Bae Hea-Jung, violoncelliste de succès, rencontra Oliver Auden lors d'une de ses représentations à Londres. Il était le prestigieux directeur du conservatoire de la ville et, malgré le fait qu'elle soit plus âgée que lui de douze ans, elle n'eut aucun mal à remarquer qu'elle lui faisait beaucoup d'effet. Ainsi ne fut-elle que modérément surprise, lors de son retour à Séoul, de trouver un colossal bouquet de roses rouges qu'on avait livré jusqu'à son appartement. Aux fleurs vermeil s'ajoutait le mot suivant : « À la plus grande virtuose de notre époque ; quand aurais-je le plaisir de vous voir jouer à nouveau ? O.A ».

En retour, Hea-Jung prit son instrument et s'enregistra, jouant le concerto de Dvorak sans aucune forme d'accompagnement, et envoya son oeuvre par mail à Mr. Auden, accompagné de la note : « Je vous donne le droit de m'entendre, mais pour me voir, il faudra prendre votre mal en patience... ». Ainsi débuta un jeu amoureux à neuf mille kilomètres de distance. Échange de sons, de voix et de photos, mais jamais de photos d'eux. Deux amants séparés ou réunis, tout dépend de votre point de vue, par le monde intangible de la toile. Nous étions en 2023 et le monde avait besoin de passer outre les traumatismes, les passions se faisant plus légères et faciles, rassemblant une violoncelliste coréenne de quarante-deux ans et un richissime mélomane londonien d'une trentaine d'années.

Les mois se succédèrent, et vint le jour où Hea-Jung annonça son déménagement en Angleterre, pour des raisons qu'elle ne souhaita pas préciser, se contentant de déclarer de manière évasive qu'elle voulait se rapprocher de la culture Londonienne. Ladite culture l'attendait à son arrivée à l'aéroport, et le baiser qu'ils échangèrent s'inscrit dans les plus belles marques de passion jamais recensées à se jour. Ils s'installèrent dans l'immense appartement d'Oliver. Bae Hea-Jung se produit encore une année durant, avant de mettre brusquement fin à sa carrière. Elle voulait un enfant. Un an, puis deux de tentatives sans succès. La vérité éclata, si injuste. La guerre nucléaire n'avait laissé personne intact. Oliver Auden était stérile. Ils discutèrent longuement, pesant le pour et le contre, avant de décider d'avoir recours à l'insémination artificielle. Ils choisirent un donneur anonyme, souhaitant que l'enfant soit, le plus pleinement possible, l'enfant d'Oliver. Non, la guerre nucléaire n'avait laissé personne intact. Qui aurait pu se douter des gênes présents dans l'injection qu'on fit à Hea-Jung ? Les combats étaient juste derrière eux, et on ne savait que si peu de choses sur les mutations qu'ils avaient entraînés.

Le deux juillet de l'année 2027 naquît une petite fille. On lui donna un prénom coréen, Mi-Hi, qui signifie beauté et joie. Jamais elle ne sut qu'Oliver, au sens biologique du terme, n'était pas son père. L'eut-elle su, elle l'aurait tout de même considéré comme tel. Qu'était après tout la biologie face aux liens affectifs ? Ses parents étaient aimants, attentifs, attentionnés. Elle reçut une éducation soignée, et se vit transmettre l'amour de la musique que cultivaient ses parents. À quatre ans seulement, violon et archet entre ses petites mains, elle commençait son apprentissage, dans l'appartement clair où on vivait au rythme de Bach. À huit ans, elle était considérée comme un jeune prodige, et sa mère organisa son triomphal retour pour un soir, ravie de jouer une adaptation de Czarda aux côtés de sa fille, mais n'allons pas trop vite. Les six ans de la petite bousculèrent en effet sa vie, d'une manière qui n'était pas moindre.

Sans doute avez vous compris que les gênes de la Bête dormaient en elle depuis le début. Pourtant, durant tout ce temps, elle avait semblé comme en hibernation, de manière inexplicable. Pas de trace du Loup. À l'aube de ses six ans cependant, on remarqua chez Mi-Hi des sautes d'humeur violentes qu'on ne lui connaissait pas, une démultiplication de sa force, quelque chose de sauvage, de destructeur et bestial qu'on n'avait jamais vu chez cette enfant si douce, candide et espiègle. Vint la pleine-lune. Heureusement, le loup était encore jeune, et Oliver put le maîtriser, au prix d'une lutte qui lui valut quelques balafres et la mise à sac de leur si bel appartement.

La prise de confiance fut tellement dure qu'ils décidèrent de ne jamais en parler, d'en faire un secret qu'on devrait taire à tout jamais chez les Auden-Bae. Les secrets sont la ruine des familles, mais comment faire autrement ? Ils auraient tellement voulu que Mi-Hi reste cette adorable petite fille. Pourtant, chaque mois, il fallait la conduire dans une campagne retirée. Oliver avait fait l'acquisition d'un ancien abri nucléaire, qui avait servi quelques années auparavant, quand les bombes pleuvaient autour de la côte comme autant d'étoiles filantes meurtrières. Quoi de mieux pour accueillir la fureur démentielle de cette Bête qui rongeait leur précieuse Mi-Hi ? Pourtant, la petite s'accrochait. Elle déployait de véritables efforts pour rester cette fillette rêveuse et pleine de vie. Quand la Bête se faisait trop présente, trop violente, elle calmait ses ardeurs en accordant son violon, endormant le loup au fond d'elle aux sons clairs et cristallins qu'elle tirait de son archet. Ainsi devenait-elle peu à peu une véritable virtuose, ce qui eut le don de consoler ses parents pour un temps.

Pourtant, les non dits et l'ignorance feinte en vinrent à peser sur le coeur de Hea-Jung, si bien qu'elle finit par ne plus en pouvoir. Elle aimait sa fille et son mari plus que tout au monde, mais peu à peu cette atmosphère particulière la rendit folle. Une folie qui la rongeait, qui la dévorait, si bien qu'un jour elle ne parvint plus à lui résister. L'hystérie la gagna, elle se fit violente, puis se prostra définitivement. Bae Hea-Jung finit ses jours à l'âge de soixante ans dans un hôpital psychiatrique, rongée par le chagrin et la détresse. Mi-Hi avait quinze ans, et elle voyait son monde s'effilocher à une vitesse folle. Là encore, ce fut la pratique du violon qui lui permit d'extérioriser, alors que son père s'obstinait à faire de toutes ses peines des secrets d'État. Pourtant, l'atmosphère qui régnait autour d'elle la tuait à petit feu, et la demoiselle craignait de finir, à l'image de ses parents, détruite par la folie ou l'amertume. Le Loup gagnait de l'emprise sur elle en concert avec sa déprime, et c'est pourquoi, âgée de dix-huit ans, elle se résigna à partir en Thaïlande, malgré la désapprobation violente d'Oliver. Elle voulait commencer une nouvelle vie, retrouver sa candeur. Elle voulait se faire des amis, elle voulait voir le monde, et l'innocent oisillon prit son envol bien loin de sa cage, à bord d'un airbus.

Ainsi se tourne une page d'existence. Mi-Hi prend sa plume et s'apprête à écrire cette renaissance, Mi-Hi prend sa plume et s'apprête à faire front.



Pouvoir


Le Loup est là. Il ne dort jamais vraiment. Je sais qu'il est là, je le sens à chaque instant. Il est comme une part de ma conscience, un instinct primaire et violent qui réagit à chacune de mes émotions. La Bête ne désire qu'une seule chose : le carnage et le sang. Elle veut détruire, se maculer de rouge. La Bête a toujours faim. Elle cherche à prendre le contrôle, dès que je lui présente une faille, une émotion trop forte. Elle fait varier mes humeurs, elle peut me rendre violente, elle peut me rendre sauvage, et j'ai du mal à ne pas lui céder. Le Loup est toujours là, je sais ce qu'il pense, je sais ce qu'il ressent.

Puis vient le moment où la Lune, dans son cercle parfait, vient répandre sa lumière nacrée. Le moment où je me transforme. Le Loup prend le dessus, et je ne crois pas qu'on pourrait imaginer plus douloureuse expérience. Oui, imaginez que tous vos os se brisent de concert pour repousser à une vitesse ahurissante, plus longs et bestiaux, que tous vos muscles s'allongent en quelques minutes. Imaginez que vous vous transformez en loup, en bête monstrueuse et imposante. Ce loup là à un pelage d'un noir profond et des yeux d'ambres, avides de sang et de combats. Ce loup là n'hésitera pas à tuer tout ce qui se profile sur son chemin.

J'ai peur, j'ai une peur atroce de la Bête, car je sais qu'elle m'habite, et je sais de quoi elle est capable.





Pseudo:: Sans Pseudonyme Fixe
Age :: 17 ans moins 8 jours.
Comment a tu connu le forum :: Dans la jungle (terrible jungle ~) des partenariats.
Code du règlement :: Validé Par Elyon ^^
Un dernier mot :: Non merci, sans façon. ♥




Dernière édition par Mi-Hi Auden le Lun 13 Mai - 1:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kyran Harow
Infirmier(e).
Infirmier(e).
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')   Dim 12 Mai - 6:57

Ravis de voir ton caractère et je te souhaite la bienvenue hâte de lire le reste :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')   Dim 12 Mai - 8:51

Bienvenue ~

Bonne chance pour le reste de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Aaron W. Lewis
Garçons. ♂~
Garçons. ♂~
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 30/04/2013

Tu es qui?
Orientation: Bi.
Pouvoir.: Transformation : Lycaride
Amis// Ennemis?:

MessageSujet: Re: Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')   Dim 12 Mai - 9:05

Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')   Dim 12 Mai - 10:41

On dirait un texte d'un auteur tellement c'est beau :o

Bienvenue a toi !
Revenir en haut Aller en bas
Danny Schiffer
‡ Admin! ‡
‡ Admin! ‡
avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 25/04/2013

Tu es qui?
Orientation: Hétéro
Pouvoir.: Maîtrise des Ténèbres
Amis// Ennemis?:

MessageSujet: Re: Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')   Dim 12 Mai - 20:57

Je te souhaite la bienvenue parmis nous Wink bonne chance pour la suite de ta fiche ! Au grand plaisir de te voir en Rp Wink

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyon Baïa
‡ Admin! ‡
‡ Admin! ‡
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 25/04/2013

Tu es qui?
Orientation: Bi.
Pouvoir.: Âme sous forme d'animale (Ara Hyacinthe) Gaïa
Amis// Ennemis?:

MessageSujet: Re: Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')   Dim 12 Mai - 22:01

Bienvenue a toi... Ton écriture est juste parfaitement magnifique *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chua-academy.forumactif.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')   Lun 13 Mai - 1:48

Bienvenue à toi =D

Hâte de lire la suite =)

Bon courage !

Nat'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')   Lun 13 Mai - 1:54

Merci à tous pour vos messages et compliments, ça m'a vraiment fait trop plaisiiiir ♥
Eh bien, j'ai posté l'histoire, ce qui veut dire que ma fiche est finie \o/
J'espère que tout est en ordre, donc ♥
Revenir en haut Aller en bas
Elyon Baïa
‡ Admin! ‡
‡ Admin! ‡
avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 25/04/2013

Tu es qui?
Orientation: Bi.
Pouvoir.: Âme sous forme d'animale (Ara Hyacinthe) Gaïa
Amis// Ennemis?:

MessageSujet: Re: Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')   Lun 13 Mai - 2:04

Et bien, je te valide *-*

♣ Validé by Elyon♣

Bienvenue,
Je te souhaite un bon voyage et du courage ! ♥

♣ Tu peut avoir des lien [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♣ Tu veux rp avec quelqu'un ? Demande [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
♣ Un petit flood pour te détendre [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chua-academy.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mi-Hi ; Oh baby, it's a wild world. (Underco')
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Julia Toscana Calabresi ☆ Oh baby, baby, it's a wild world...
» baby it's a wild world. (adilyn & cassandre)
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Baptême de Wild Cloud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chua Académy :: ≈Hors RP≈ :: ≈Archives≈-
Sauter vers: